Voici le bilan des activités qui ont été faites à Kamalpha en 2016.

 

Nous vous remercions infiniment de votre soutien, de votre intérêt et de de votre générosité.

 

Janvier

Le projet pilote se poursuit. Kamalpha vise l’alphabétisation, mais aussi l’enseignement de toutes les matières du primaire et du secondaire à partir de l’ordinateur. La scolarisation sera ainsi standardisée pour toutes les écoles, peu importe leurs localisations. Tous les élèves recevront la même éducation, un enseignement de qualité et diversifié respectant les critères du ministère de l’Éducation.

Nous poursuivons notre projet-pilote d’alphabétisation avec  des élèves vraiment assidus :

  • 33 élèves de 3 à 6 ans
  • 2 adolescentes de 11 et 17 ans
  • 3 femmes.
  • Environ une centaine d’autres élèves apparaissent d’un à deux jours par semaine pour quelques heures.

 

Février

L’entrée des données et la répartition des leçons de toutes les matières des trois cycles du primaire ont été complétées et orchestrées dans un calendrier scolaire de 180 jours.

Afin de nous assurer que la matière enseignée sera bien acquise par l’élève, nous avons débuté le développement des révisions quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles et ce, toujours par ordinateur.

Mars

Yvon B

 

2 Mars 2016 - Décès de M. Yvon Bergeron, un des fondateurs de Kamalpha avec son frère M. Renald Bergeron mais l’élément déclencheur du projet Kamalpha est M. Yvon Bergeron. Nous profitons également de l’occasion pour remercier M. Pierre-Paul Bourque de nous avoir ouvert les portes du Burkina Faso.

7 mars - Les premiers élèves réussissent à 100% leur premier examen de reconnaissance des voyelles.

8 mars - Une vidéo a été produite pour la Journée Internationale de Femmes.

18 mars - Présentation du bulletin par les enfants aux parents.

25 mars - Rencontre avec Mme Monique Kantiano/ Taonda, inspecteur de l'Enseignement du premier degré et son comité pour la signature de la convention.

Nous remercions M. Lassina BAMBA pour avoir établi les contacts et d’avoir mené l’Association à signer la convention d’un partenariat avec le ministère de l’Éducation. Les jours qui ont suivi ont servi à reformuler la convention et à remplir les formalités pour compléter le dossier.

Vous pouvez consulter notre instrument d’orientation stratégique sur le site www.kamalpha.org sous l’onglet Notre mission. Ce document a été soumis avec la convention et un programme d’investissement. Le dossier a été déposé sur le bureau du Ministre de l’Éducation.

 

Avril

Le secrétaire général du Ministre de l’Éducation, M. Diabouga dans son accusé de réception, nous remercie pour les activités que nous réalisons pour aider à relever le système éducatif burkinabé dans son ensemble afin qu’il devienne un levier du développement dynamique et social du pays. Nous sommes encouragés à poursuivre dans cette dynamique qui entre en droite ligne dans les actions du Gouvernement en matière d’éducation.

4 avril 2016 - L’organisation « Bibliothèques sans frontières » qui a pour tâche de franciser les exercices de Khan Academy, nous a donné le droit sans condition d’utiliser tous leurs travaux.

9 avril - C’est le départ de M. Réal Roy qui est venu passer deux mois au Burkina Faso. Une fois de plus, il fut des plus généreux. Il nous a offert deux unités de disques externes qui servent à la programmation.

Semaine du 20 avril - Les cours de crochet vont à merveilles. Les filles apprennent vite. Plusieurs femmes font du tricot dont le crochet au Burkina Faso.

 

Mai

Le 18 mai 2016 - Kamalpha franchit un grand pas grâce à M. Réal Roy. C’est l’obtention de la reconnaissance du statut de Fondation Internationale. Merci infiniment cher M. Roy.

Juin

Nous avons terminé l’année scolaire avec

  • 34 enfants de 3 à 6 ans
  • 2 adolescentes de 12 et 18 ans
  • 3 femmes dont une qui a terminé la méthode d’apprentissage de la lecture.

 

Juillet

Le siège social ainsi que l’école Kamalpha emménagent dans de nouveaux locaux situés à Lafiabougou.

 

Août

Le travail des révisions quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles se poursuit.

 

Septembre

Construction de toits de paille dans deux sections pour se protéger du soleil.

 

Octobre

Le lundi le 03 octobre 2016, c’est la rentrée scolaire.

1Convention2

 

Le mardi 4 octobre  le Ministère de l’Éducation signe officiellement la convention d’un partenariat entre le ministère de l’Éducation et Kamalpha.

Le 12 octobre M. Lassina Bamba est élu président-coordonnateur de l’Association.

1   - Copie

 

Du 13 au 16 octobre, Kamalpha participe à la 2e édition du Salon d’affaires, de l’innovation et de partage des PME et l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UÉMOA). La Fondation KAMALPHA a été honorée de son immense travail innovant en recevant le « Trophée Managers des PME ». Un gros bravo à M. Lassina Bamba et M. Drissa Barro pour leur implication.

 

Novembre

Nous avons 56 élèves réguliers

  • de 3 à 7 ans
  • dont 4 adolescentes
  • et 2 femmes.
  • Nos heures de cours sont le matin, alors, plusieurs élèves des écoles classiques viennent utiliser nos ordinateurs le mercredi après-midi car c’est congé scolaire pour eux.

 

IMG 20161020 091434 - Copie

 

Merci à Mme Nanfatimata Ouattara s’implique deux fois par semaine à faire la formation des assistantes quant à la lecture de contes aux enfants.

 

Le 12 novembre M. Roy est revenu pour la quatrième fois pour installer un système de caméras de surveillance qu’il a offert pour la protection des lieux.  Avoir cette haute technologie au service de l’école est un grand soulagement pour Kamalpha. Il a aussi offert une troisième unité de disque externe qui sert à la programmation. Un gros merci M. Roy. Vous contribuez au développement de Kamalpha et aussi celui du Burkina Faso.

 IMG 1619 - Copie

Décembre

Début décembre - De courtes vidéos ont été produites pour expliquer les différents aspects du Système d'Éducation Kamalpha.

Le 22 décembre Ce fut la rencontre des parents pour la remise du bulletin du premier trimestre.

Plusieurs personnalités de la mairie de Bobo-Dioulasso étaient présentes.

Le 24 décembre – Kamalpha décide de modifier le nom et l’acronyme de Centre d’Éducation et d’Alphabétisation par Ordinateur CEAO pour une appellation africaine soit le «Lonni Bâ So Kamalpha» qui veut dire «La maison de la grande connaissance Kamalpha».