Pour pouvoir avoir le statut « d'école », nous devions constituer une Association selon les programmes nationaux et internationaux de l’éducation et de l’alphabétisation sous le nom de « Association KAMALPHA » conformément aux lois en vigueur au Burkina Faso. Formée à Bobo-Dioulasso, cette association se veut à but non lucratif, apolitique et laïque dotée de la personnalité morale et juridique.

Kamalpha » est composé de deux mots clés important :

  • Le mot « Kama », qui est l’ancien nom de l’Afrique de l’Ouest avant la colonisation.
  • Le mot « alpha »  pour alphabétisation.

L'Association KAMALPHA entend :

*** que chaque être humain peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

*** que la liberté de conscience et de religion implique que toutes les personnes hommes et femmes ont les mêmes droits et sont traités en égaux sans égard à leur croyance ou incroyance et favorise ni ne défavorise, directement ou indirectement, aucune croyance.

L’Association a pour objectif global :

Alphabétiser et éduquer les femmes, les filles et la jeunesse du Burkina Faso pour une meilleure prise en charge de leur vie.