Quoi de neuf

Les plus récentes nouvelles

Des honneurs pour KAMALPHA

M. Lassina Bamba, président de l’Association et Fondation Kamalpha, a été décoré par le « Ministère du Développement de l’Économie Numérique et des Postes » le Jeudi 17 décembre 2020 à Ouagadougou, pour souligner le travail innovant de KAMALPHA et ainsi que le dévouement exceptionnel de M. Bamba au travail.

Ce que témoigne l’apport de KAMALPHA lors de la semaine des TICS, consacrée à initier les individus aux bienfaits du numérique. En effet, le Président de KAMALPHA (et son équipe) a initié plus de 1000 personnes en 6 Jours.

Monsieur Bamba a également participé à l’animation des Panels comme modérateur et fut conférencier principal pour le Panel sur « L’inclusion financière des femmes en milieu rural par le digital ».

Ce dévouement exceptionnel du Président de KAMALPHA, reconnu par les plus hautes autorités du pays, peut aussi se comprendre par sa brillante présentation de la solution innovante de la « Solution Kamalpha » devant les techniciens de cet important ministère. Cette présentation permettait ainsi à ce ministère, qui est homologué pour juger de la qualité technique des ressources informatique, de pouvoir saisir tout le potentiel de la solution KAMALPHA pour le Burkina Faso.

C’est le travail collectif de KAMALPHA qui est reconnu à travers son Président.

L’Association et la Fondation Kamalpha ont accepté de participer à cette semaine du numérique parce que l’ordinateur et le numérique sont au cœur de la « Solution Kamalpha ». Kamalpha est une des seules organisations en Afrique dont l’enseignement pour la scolarisation au niveau primaire est basé presque entièrement sur l’utilisation de l’ordinateur.

M. Bamba a reçu la médaille « Officier du Mérite des Arts et de la Communication » promue par « l’Ordre du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication » pour sa participation combien mesurable pendant la semaine de l’Internet à Bobo-Dioulasso.

 

 

 

Kamalpha a gagné le prix d’innovation en Éducation offert par ORABANK

C’est avec une sincère reconnaissance que Kamalpha remercie M. Martial GOEH-AKUE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE ORABANK BURKINA, pour avoir remis en date du vendredi 2 octobre 2020, à M. Bamba, Président de l’Association et Fondation Kamalpha, un chèque au montant de 500 000 Fcfa pour le prix qui avait été obtenu à Bobo-Dioulasso en novembre 2018 lors du Salon des banques et des PME/PMI de l’UEMOA, sous le thème : « La PME dans l’UEMOA à l’ère du numérique ». Le prix nous a été décerné pour avoir développé un système d’éducation révolutionnaire basée sur les TIC.

Mme Léa SAGNON, M. GOEH-AKUE DG ORABANK, M. Bamba et M. Kabore

Le Comité Exécutif Kamalpha remercie également Mme Léa SAGNON Directrice Juridique Contentieux et RSE, M. Kabore Responsable de la Communication ORABANK et Mme Zalissa OUÉDRAOGO Assistante en Communication et M. Youépéné Hermann NAGALO Secrétaire Permanent de l’UEMOA, Mme Rebecca SOULAMA Point Focal du Salon au Burkina et M. Mamadou OUÉDRAOGO Président du jury.

Mme Sagnon - M. Bamba et M. Nagalo

Ce fut un grand honneur pour Kamalpha d’être choisi comme bénéficiaire de ce prix.

 M. Nagalo, M. GOEH-AKUE DG  ORABANK,  M. Bamba et Mme Soulama

Entrevue avec M. Bamba à l'émission Bonjour le Faso du 24 septembre 2020 sur Savane TV animée par Mme Abzèta NIEKIEMA / KABORE

M. Lassina Bamba, à Savane TV, une chaine de télévision généraliste  animée par M. Soumaïla Rabo - le samedi 19 septembre 2020

La solution KAMALPHA pour l'Afrique sera une opportunité unique de s'attaquer véritablement à la pauvreté. Les peuples d'Afrique en majorité sont exclus de l'éducation. Produire dans l'abondance suppose la maîtrise de paquets technologiques, l'exploitation de ces paquets suppose de savoir lire et écrire. La clé de voûte est dans la méthode KAMALPHA.

Le développement du mobile

L’année 2020 constitue une autre étape extrêmement importante pour Kamalpha.  Autant la version « scolarisation » pour les écoles, mise en opération en janvier 2017 fut une étape charnière, l’étape du « Mobile » constitue une avancée technologique encore plus importante dans le domaine scolaire, puisqu’il va permettre de libéraliser la scolarisation en la sortant des écoles pour ainsi pénétrer plus facilement les régions éloignées du pays et rejoindre beaucoup plus de foyers.

Drissa Barro, directeur de l’école, ingénieur en informatique et responsable du développement du mobile, a débuté le développement de la version « Mobile » de la Solution Kamalpha, dans le but de le rendre disponible sur tablette et Smartphone, car le cellulaire est à la portée de presque tous les budgets en Afrique. Une approche conviviale, optimale, complètement mobinaute, qui rencontrera les besoins en éducation de bien des utilisateurs. Une première version est présentement en test pour les niveaux CP1, CP2 et des éléments majeurs sont aussi terminés au CE1.

 Une nouvelle école privée utilise la Solution KAMALPHA

Le début juillet 2020 marque une nouvelle phase pour Kamalpha. En effet, une nouvelle école de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, vient d’adopter notre Solution pour la scolarisation de ses élèves.

L’École Daroul Irchaad, qui signifie « la bonne guidance », est une école franco-arabe, dont le fondateur est M. Kabré Adama dit Ladji.

Le Fondateur

La Solution Kamalpha peut s’appliquer à toutes les écoles, peu importe leur confession. Ses assises, principes et mécanismes, sont de promouvoir l’apprentissage de toutes les matières prévues dans les programmes du Ministère de l’Éducation de base tout en restant détaché de l’enseignement religieux. Cette ouverture permet d’offrir l’instruction indistinctement, et ce, dans le respect le plus total des différences.

M. Lassina Bamba, Président coordonnateur, M. Drissa Barro, Directeur de l’école Kamalpha et directeur adjoint de l’informatique et Mme Sarah Salimata Ouédraogo, ingénieure en informatique, se sont chargés de faire le clonage des ordinateurs ainsi que la formation de la direction, des enseignants et l’initiation des élèves à l’apprentissage avec l'ordinateur.

Formation enseignants

formation des élèves

Nous faisons part de nos vœux de Bonne rentrée à tout le personnel et aux élèves de cette nouvelle école qui sauront construire leur avenir sur le chemin des connaissances.

Mémoire de fin de cycle de M. Richard Nanema

M. Richard Nanema

Soutenance pour l’obtention du diplôme

de l’ÉCOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION ET DE MAGISTRATURE (ENAM)

Ouagadougou, Burkina Faso, Afrique

DÉPARTEMENT GESTION DES SERVICES SOCIO-ÉCONOMIQUES ET HOSPITALIERS

Conseiller d’Intendance Scolaire et Universitaire

Mémoire

 CONTRIBUTION DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION AU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES DES ÉLÈVES AU BURKINA FASO.

L’EXEMPLE DE LA FONDATION KAMALPHA

En date du lundi 16 septembre 2019.

Nous offrons nos plus vives félicitations à M. Richard Nanema pour son mémoire et sa soutenance!

Le Comité exécutif et toute l’équipe Kamalpha remercient M. Nanema pour ce mémoire.

Pour en savoir plus cliquez sur : MÉMOIRE

M. Richard Nanema

Jury :
Maître de Recherches en Sociologie, Ali SANGARE : Président
Chargé de Recherches en Sciences de l’éducation, Désiré N. POUSSOGHO : Directeur de mémoire
Inspecteur d’éducation de jeunes enfants, Abdoul Kader ZERBO : Membre

La Direction de la Promotion de l’Éducation

Kamalpha suscite de plus en plus d’intérêt de la part du ministère de l’Éducation du Burkina Faso et ce fut au tour de la « Direction de la Promotion de l’Éducation » de passer rendre visite à l’école Kamalpha en ce mercredi 8 janvier 2020. Pendant plus de 2 heures, le directeur M. Ouédraogo et son équipe (M. Deme et M. Sanou) ont exploré les bienfaits de son Système Éducatif en parcourant tous les services de scolarisation mis en place par Kamalpha.

De gauche à droite, Mme Safiatou Kassa, Mme Bibata Bamba,Momouni Deme, Mme Mankonandi Iphigénie Baro/Bado,  M. Ouindicouni Ouédraogo, M. Drissa Barro, M.Ouattara et  M.Lassina Sanou

M. Drissa Barro explique les logiciels développés par Kamalpha.

M. Ouédraogo examine attentivement le travail du petit Fataw.

La Direction s'est penchée sur les livres de lecture et les résumés des matières, ce matériel développé par Kamalpha.

Chaque classe est visitée et la Direction discute avec les enseignantes.

M. Ouédraogo et son équipe ont été très enthousiasmés. Ils se sont intéressés à toutes les étapes de scolarisation prévues dans le système Kamalpha incluant le matériel développé pour consolider les apprentissages. Ils ont été séduits par la formule Kamalpha et ont accepté de recevoir les doléances formulées par le Directeur de l’école M. Drissa Barro, entre autres : que les salaires des enseignantes soient prises en charge par le ministère, de la possibilité de doter Kamalpha d’un terrain pour y installer l’école et de demander au maire d’accorder un soutien financier en tenant compte de l’importance de l’innovation mise de l’avant, afin de permettre qu’on puisse vraiment avancer tous ensemble pour le bien de la communauté.

Pensée pour la paix

L’amour, le courage, la tolérance, l’espoir, la fraternité, l’avenir, la paix, la solidarité… autant de mots qui résonnent plus que jamais dans nos cœurs.

Les élèves et le personnel de Kamalpha font régulièrement des pensées pour couvrir la planète entière d’un vent d’amour et de paix.

Ces courtes pensées sont des bouffées d’espoir, un regain de vie harmonieux pour un monde meilleur.