Bilan des activités Kamalpha – 2020

Les événements marquants

  • Le développement du mobile par M. Barro
  • Une école franco-arabe, adopte la Solution Kamalpha
  • M. Bamba a été invité à Savane TV pour deux entrevues
  • L'obtention de la médaille « Officier du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication »
  • M. Bamba et M. Ouédraogo ont signé la première convention avec des commerciaux pour la vente de la Solution Kamalpha.

Janvier

Janvier

Janvier

Le développement du mobile

L’année 2020 constitue une autre étape extrêmement importante pour Kamalpha.  Autant la version « scolarisation » pour les écoles, mise en opération en janvier 2017 fut une étape charnière, l’étape du « Mobile » constitue une avancée technologique encore plus importante dans le domaine scolaire, puisqu’il va permettre de libéraliser la scolarisation en la sortant des écoles pour ainsi pénétrer plus facilement les régions éloignées du pays et rejoindre beaucoup plus de foyers.

Drissa Barro, directeur de l’école, ingénieur en informatique et responsable du développement du mobile, a débuté le développement de la version « Mobile » de la Solution Kamalpha, dans le but de le rendre disponible sur tablette et Smartphone, car le cellulaire est à la portée de presque tous les budgets en Afrique. Une approche conviviale, optimale, complètement mobinaute, qui rencontrera les besoins en éducation de bien des utilisateurs. Une première version est présentement en test pour les niveaux CP1, CP2 et des éléments majeurs sont aussi terminés au CE1.

La promotion de KAMALPHA

Le 6 janvier, M. Bamba s’est rendu à Banfora pour rencontrer la mairie et l’association Mounyou, qui reçoit des jeunes filles déscolarisées, afin de les aider à trouver des ressources financières pour mettre en route l’utilisation de la Solution Kamalpha.

Visite officielle à l'école

Le 8 janvier, M. Barro directeur de l’école Kamalpha et son équipe ont reçu la direction de la promotion de l’Éducation qui est passée visiter l’école. Le directeur, M. Ouédraogo, a été très enthousiaste de ce qu’il a observé.

M. Bamba rencontre un ministre

Le 9 janvier à Ouagadougou, M. Bamba rencontre le ministre de la Communication, M. Rémi Fulgence Dandjinou ainsi que le Directeur du Cabinet M. Soumaila Sawadogo.

La Foire Exposition Internationale de Bamako (FEBAK)

Du 16 janvier au 2 février, c’est La Foire Exposition Internationale de Bamako (FEBAK). Toujours dans le but de promouvoir Kamalpha, M. Bamba était présent et lors de son passage à Bamako, il a fait des rencontres avec les gens du Ministère de l’Éducation, et quelques directions d’écoles. Il a eu des entrevues radio et télévisées et il a rencontré des responsables de la téléphonie, le responsable des ports du Mali. Il a également rencontré M. Moussa Kani qui fabrique des jeux de compétences transversales d’une grande qualité.

Février

Mars

Juin

Les rencontres

Le 18 février, M. Bamba rencontre le DGESS du MENA et la Commission Éducation du Parlement à Ouagadougou.

Le 20 février, il rencontre M. N'Deye, directeur-pays, de l’ONG EDUCO de Ouagadougou et Mme Oumou Boly pour une discussion quant à la Méthode d’apprentissage de la lecture de Kamalpha.

M. N'Deye et M. Bamba

M. N'Deye, M. Bamba et Mme Oumou Boly

Une première chanson pour Kamalpha

Le 29 février, la première chanson pour Kamalpha est née. Elle est inspirée des valeurs enseignées à l’école. La musique a été composée par le rappeurP sous la supervision de M. Réal Roy un exemple de persévérance. Il est toujours aussi impliqué dans la poursuite de Kamalpha.

Les rencontres

Les 2, 3 et 4 mars, Mme Oumou Boly de l’ONG EDUCO rencontre M. Bamba et M. Barro pour un éventuel projet. Mme Nanfatimata Napoléon Ouattara, une collaboratrice de première heure de Kamalpha, était aussi présente pour toute la durée de l’élaboration de cette visée.

Mme Oumou Boly et Mme Ouattara

Mme Ouattara, Mme Boly, M. Barro et M. Bamba 

Un don d'ordinateurs pour Kamalpha

Une firme comptable du Québec nous fait un don de 13 ordinateurs pour l’école. Nous sommes responsables de les faire parvenir à Bobo-Dioulasso. Nous avons contacté un Docteur étudiant burkinabè à l’Université Laval, Dr Ouattara, qui a accepté de les prendre avec lui à la fin de sa session en juin. Malheureusement, malgré tous ses efforts, nous n’avons pas réussi à envoyer les 13 ordinateurs à Bobo-Dioulasso. Nous attendons de profiter d’un autre voyage avec lui ou une autre personne pour les faire parvenir à destination.

Fermeture de l'école

Le 13 mars, c’est la fermeture de l’école - COVID

Promotion pour le volet familial

Le 10 juin, des affiches ont été conçues pour publiciser le volet familial de notre système.

Promotion / Rencontre virtuelle

Le 13 juin, M. Bamba organise une réunion virtuelle pour présenter Kamalpha. Quelques écoles privées de Ouagadougou y étaient présentes, de même que des parents d'élèves. La rencontre était aussi offerte en visioconférence pour plusieurs pays.

 

Poursuite avec l'ONG EDUCO

Le 23 juin, M. Barro accueille pour une visite de l’école, le directeur de l’ONG EDUCO M. Ndeye, M. Kabré, le responsable des projets et Mme Boly, qui était présente à la rencontre au début mars.

 

Présentation au ministère des Tics

24 juin, M. Bamba fait une présentation de la Solution  Kamalpha au ministère des Tics.

Juillet

Septembre

Octobre

Une première école adopte la Solution KAMALPHA

Le 2 juillet l’École Daroul Irchaad, une école franco-arabe, adopte la Solution Kamalpha. La semaine du 5 au 11, M. Barro et son assistante informatique M. Sarah Ouédraogo, ont fait le clonage et l’installation de la solution sur les ordinateurs de cette école.

Le Fondateur

M. Drissa Barro, M. Kabré Adama dit Ladji et M. Lassina Bamba

 

 

SPONG

Le 23 juillet, a eu lieu la 45e Assemblée Générale Ordinaire du SPONG. Notre président M. Lassina Bamba y a fait une présentation de la Solution Kamalpha.

Une session rattrapage

Le lundi 7 septembre fut la rentrée scolaire pour une session de rattrapage avec l’accord du Ministère. Considérant la situation sanitaire, la moitié des enfants se sont présentés.

 

Les rencontres

Le mercredi 9 septembre, M. Bamba se rend à l'UNICEF pour une rencontre avec M. Adama Traoré responsable de l'éducation.

La même journée, il rencontre également le hadj Karim à Moctedo fondateur d’une école franco-arabe en direction du Togo.

 

Les entrevues télévisées

Le samedi 19 septembre, M. Bamba a été invité à Savane TV, une chaîne de télévision généraliste au Burkina Faso animée par M. Soumaïla Rabo, pour une émission sur le thème de « L’apport du numérique dans l’amélioration de notre système éducatif, l’exemple Kamalpha ».  M. Bamba, a fait une entrevue exceptionnelle. Monsieur Fatahou Ben NACRO, de la start-up Pav’Educ, était aussi invité.

La question de la thématique était : Dans un contexte marqué par une baisse générale du niveau scolaire, les technologies de l’information peuvent-elles être mises à profit dans une perspective d’amélioration ?

 

Le 24 septembre, M. Bamba fait une autre entrevue à Savane TV à l'émission Bonjour le Faso animée par Mme Abzèta NIEKIEMA / KABORE.

ORABANK remet son prix

Le vendredi 2 octobre, c’est avec une sincère reconnaissance que Kamalpha remercie le Président de la banque ORABANK pour avoir remis, à M. Bamba, Président de l’Association et Fondation Kamalpha, un chèque au montant de 500 000 Fcfa pour le prix spécial de l'innovation dans le secteur de l’Éducation qui avait été obtenu à Bobo-Dioulasso en novembre 2018 lors du Salon des banques et des PME/PMI de l’UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine), sous le thème : « La PME dans l’UEMOA à l’ère du numérique ». Le prix nous a été décerné pour avoir développé un Solution d’éducation révolutionnaire basée sur les Tics.

 

Mme Léa SAGNON, M. GOEH-AKUE DG ORABANK, M. Bamba et M. Kaboré

La rentrée officielle

Le 5 octobre, les élèves ont repris les cours réguliers. Ils sont au nombre de 62 cette année.

Le 9 octobre, Kamalpha fête sa première décennie. Nous avons débuté avec une approche d’alphabétisation jusqu’en décembre 2016. Puis, depuis janvier 2017 nous sommes passés à la scolarisation.

 

M. Bamba donne une première formation à un groupe de commerciaux

Du 12 au 16 octobre, une formation d’un groupe de commerciaux a été offerte par M. Bamba afin de développer le marché de la vente de la Solution Kamalpha aux écoles privées ainsi qu’aux familles avec le volet familial. La majorité de ces personnes sont des enseignants.

Novembre

Décembre

Décembre

Visites à l'école

Le 10 novembre, M. Barro et son équipe ont accueilli M. Kibora et M. Kaboré de IRSS (Institut de Recherche en Science et en Santé) qui sont passés visiter l’école. Ils sont venus s'enquérir de la solution sur le terrain du pilote, pour capitaliser les méthodes dans l'optique de trouver une passerelle de collaboration.

Le 13 novembre, M. Bamba et M. Barro ont été très heureux d’accueillir M. Ouédraogo de TIC Magazine qui est passé saluer l’équipe. Nous en profitons pour le remercier pour son appui en publiant le logo de Kamalpha sur son site depuis plus d’une année.

M. Bamba, M. Ouédraogo et M. Barro

La fin du premier trimestre scolaire 2020-2021

La semaine du 7 décembre fut celle des premiers examens/compositions du ministère pour les élèves pour la fin du premier trimestre de l’année scolaire 2020-2021. Toute l’équipe-école s’est affairée autour de cette semaine d’évaluation.

Le samedi 19 décembre, tous les parents d'élèves de KAMALPHA ont été invités à la remise des bulletins.

Voici les résultats en pourcentage
2 élèves ont un parcours particulier (trisomique) et ne sont pas comptés dans les résultats.

Nbr    %
13     22% ont fait un trimestre ou moins

15     25% ont fait deux trimestres - rythme normal

32     54% ont fait plus de deux trimestres

60    100%

La moyenne de 54% représente les élèves qui sont en avance sur le cursus scolaire régulier du Burkina Faso.

Voici l'équipe école

Mme Safiatou Kassa, Mme Bibata Bamba,  Mme Djéneba Kafando en remplacement de Mme Iphigénie Baro/Bado qui est en congé de maternité, M. Lassina Bamba,  M. Drissa Barro,  Mme Sarah Salimata Ouédraogo,  Mme Halimatou Dite Nalatioa Souratié. Les personnes absentes sur cette photo sont  M. Alassane Ouédraogo Ouinoaga et Mme Ruth Palenfo.

Visite de l'école

Le 15 décembre, Mme Djèneba Konaté présidente d'une association qui exerce dans l'éducation, dans la santé et l'humanitaire, visite l’école.

Mme Safiatou Kassa, Mme Djèneba Konaté et M. Bamba

Une médaille « Officier du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication »

Le jeudi 17 décembre à Ouagadougou, M. Lassina Bamba a reçu la médaille « Officier du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication ». Il a été décoré par le « Ministère du Développement de l’Économie Numérique et des Postes ». Kamalpha a accepté de participer à cette semaine du numérique parce que l’ordinateur et le numérique sont au cœur de la « Solution Kamalpha ». Une décoration méritée pour la formation de 976 personnes en 6 jours lors de la Semaine des Tics en 2019 et promu pour sa participation combien mesurable pendant cette semaine de l’Internet à Bobo-Dioulasso. Monsieur Bamba a également participé à l’animation des Panels comme modérateur et fut conférencier principal pour le Panel sur « L’inclusion financière des femmes en milieu rural par le digital ». Kamalpha est une des seules organisations en Afrique dont l’enseignement pour la scolarisation au niveau primaire est basé presque entièrement sur l’utilisation de l’ordinateur. Le travail de Kamalpha est reconnu à travers son président.

Le ministre Dr Bachir Ismaël Ouédraogo et M. Bamba

Décembre

Décembre

Promotion de M. Bamba

Le 27 décembre, M. Bamba s’est rendu à Banfora pour rencontrer à nouveau la mairie et l’association Mounyou qui continue de travailler afin d’obtenir la solution Kamalpha dans la sous-section des Cacades.

M. Bamba et les gens de Banfora

Visite du  Dr Ouattara

Le 28 décembre, Dr Ouattara et sa compagne sont passés visiter l’école Kamalpha. Nous le remercions pour ses efforts, mais les inconvénients de la COVID l’ont empêché de partir avec les ordinateurs.

Dr Ouattara et sa conjointe

Première convention signée avec des commerciaux

Le 9 décembre, M. Bamba et M. Ouédraogo ont signé la première convention avec des commerciaux pour la vente du S.E.K.

M. Ouédraogo et M. Bamba